Quels sont les déchets qui ne se recyclent pas ?

Avant de nous demander ce qui se recycle aujourd’hui, pourquoi ne pas faire le tour des déchets qui ne se recyclent pas (ou très mal). Parmi eux :

  • Les emballages bois et carton
  • Les emballages carton et métal
  • Les emballages de produits laitiers (yaourt, crème fraiche par exemple).
  • Les films plastiques
  • Les lingettes
  • La vaisselle
  • Le polystyrène sous toutes ses formes
  • Les sacs en plastique
  • Les emballages sales
  • Les papiers sales
  • Les seringues.

Concernant les déchets non-recyclables, la plupart du temps, ce sont des emballages alimentaires, des couches ou encore des pelures de fruits et légumes sales. Contrairement au carton, au papier ou encore au verre, ces différents éléments ne font pas l’objet de collectes spécifiques dans la ville.

Les ordures dites « ordures ménagères non-recyclables » sont des ordures ménagères qui ne peuvent être ni placées dans des conteneurs de tri (boîte ou sac jaune, colonne en verre, colonne en papier, boîte verte pour les produits biodégradables), ni acheminées vers la centrale de recyclage.

Quels sont les déchets recyclables ?

Les déchets recyclables sont répartis en 4 grandes catégories : le plastique, le verre, le papier et le métal.

Recyclage à Paris - Projet Loop

 

 

Le genre de tri que nous ne pouvons plus voir ou accepter

Nos villes sont aujourd’hui toutes organisées de sorte qu’elles proposent aux habitants différentes poubelles pour collecter ces déchets.

  • La poubelle verte : pour les emballages en verre. Il ne doit pas y avoir de bouchons ou couvercles sur les objets que vous jetez.
  • La poubelle jaune : la poubelle jaune accepte le plastique, le carton et le papier (s’il n’y a pas de poubelle bleue). Vous pouvez laisser les bouchons des bouteilles plastiques. Ou consulter notre article sur le recyclage des bouchons pour en faire plus !
  • La poubelle bleue : on y met généralement du papier, des journaux, annuaires, prospectus, etc.
  • Les poubelles grises ou noires : il s’agit de la poubelle “classique”. Elle sert à collecter le reste des déchets qui ne conviennent pas aux autres compartiments.

Grâce au recyclage, nos déchets deviennent une nouvelle matière première.

Notez néanmoins qu’au-delà de ces poubelles de rue, d’autres déchets sont recyclables :

Quels sont les déchets recyclables en entreprise ?

Spécialiste du recyclage en entreprise, Les Joyeux Recycleurs œuvrent depuis 2014 en ce sens, principalement en Île-de-France.

Depuis 2016, le Décret 5 flux (loi sur la transition énergétique), impose un cadre aux entreprises, leur demandant d’organiser le tri à la source et le recyclage de 5 principaux flux de déchets qu’elles génèrent au quotidien :

  • les papiers
  • les métaux
  • le verre
  • le plastique
  • et le bois.  

Il est ainsi demandé aux salariés de trier à la source chacun de ces déchets, matière par matière (comme ce que Les Joyeux Recycleurs proposent). Cette obligation s’applique aujourd’hui pour toutes les sociétés de plus de 20 salariés.

Pour arriver à une telle organisation :

Comment sont traités les déchets non recyclables ?

Parmi tous les déchets recyclables évoqués plus haut, que savons-nous de leur traitement une fois jetés en poubelle ?

Après collecte, les déchets sont acheminés vers plusieurs centres de traitement spécialisés. Les déchets ménagers non-recyclables – déchets alimentaires, emballages et papiers sales, sacs plastiques – sont envoyés dans un centre d’incinération où ils sont brûlés à plus de 1 000°C.

Selon la nature, les déchets vont dans différents centres. Les déchets déposés en déchetterie vont dans des centres spécialisés.

  • Les articles encombrants sont acheminés vers un centre de tri encombrant
  • Les déchets verts sont acheminés vers un centre de compostage
  • Les produits dangereux sont acheminés vers des entreprises spécialisées.

En France, en 2018, 27 % des déchets ont été mis en décharge, 7 % ont été incinérés avec ou sans valorisation énergétique et 66 % ont été recyclés.

Comment savoir si un produit est recyclable ou pas ?

LE RUBAN MÖBIUS, Symbole universel du recyclage depuis 1970, représente l’infini. Imaginé par le mathématicien allemand August Ferdinand Möbius, C’est un faux- ami car il ne signifie pas toujours que  l’emballage est recyclable mais que la fabricant a simplement versé une éco-contribution à un éco-organisme en charge d’organiser le recyclage des emballages en France.

Désormais très répandu, il est tout de même souvent utilisé pour identifier un produit valorisable.

Cela s’applique à de nombreux types d’emballages :

  • Bouteilles en plastique (bouteilles d’eau, boissons gazeuses) ou en métal (bouteilles de sirop)
  • Canettes de boisson
  • Boîtes en carton pour hamburgers
  • Boîtes en carton pour pizza
  • Conserves en métal, etc.

Plus d’infos :

Le compostage de vos déchets verts et alimentaires à la maison et au bureau

Guide du logo de recyclage : apprenez à bien les lire !

Le recyclage et le tri des déchets à Paris : les Joyeux Recycleurs à votre rescousse !