LE RECYCLAGE AU BUREAU

Recyclez vos déchets de bureau, en toute simplicité…

Installation des Box de recyclage

 

  • Accompagnement
    personnalisé
  • Présentation du service le jour de l’installation
  • Kit de communication
    détaillé pour faciliter
    la mise en place et
    l’adhésion des
    collaborateurs
    (Affiche, notice
    d’utilisation, e-mails
    de lancement, etc.)

Collecte toutes les 2 semaines

 

  • Collecte directement
    dans vos locaux /
    étages (aucune
    intervention nécessaire
    du personnel de
    ménage)
  • Pesée des box dans
    notre camion à
    chaque passage
  • Reporting mensuel
    détaillé avec les poids
    recyclés par déchet

Recyclage 100% certifié en France

  • Recyclage certifié en France
  • Certificat de
    recyclage détaillé
    répondant à vos
    obligations légales

Obligation pour toute société de plus de 20 salariés de recycler ses déchets de bureau

– Loi sur la transition énergétique –

Développement de l'insertion sociale

  • Pour chaque kilo
    de déchet collecté
    dans vos locaux,
    5 centimes d’euros sont reversés à l’association
    d’insertion Ares Atelier
  • Emploi de salariés en
    fin de parcours d’insertion
    professionnelle
    et accompagnement
    sur le long terme

Un large choix de box

20 € HT d’abonnement mensuel + 20 € HT par box par mois

Aucun autre frais à prévoir, tout est compris dans ce prix !

Un service de recyclage tout-compris !

Service

clé en main

Installation, collecte,
communication, on
s’occupe de tout.
Mise en place en
quelques jours

100%

Flexible

Service sur mesure.
Prestation modifiable
gratuitement à tout
moment en cours
de contrat

Conforme

à la législation

Obligation de recycler
ses déchets pour toute
société de plus de 20
salariés depuis le
1er Janvier 2018

Motivant

Fédérateur

Fédère vos salariés.
Valorise l’image de
votre entreprise.
S’inscrit dans votre
politique RSE

Estimez les besoins de votre société

En savoir plus sur le recyclage des déchets collectés dans votre entreprise

Le recyclage des papiers en entreprise

Les papiers et cartons sont, dans leur très grande majorité, recyclables. Impressions, journaux, magazines, emballages, papiers confidentiels broyés… tous sont acheminés ensemble vers un centre de recyclage après avoir été triés. Ils sont ensuite traités, notamment pour enlever les encres et d’autres potentiels composants chimiques et ne conserver que les fibres de papiers. On obtient ainsi une pâte à papier qui, séchée et pressée, redeviendra du papier. 66% du papier est ainsi réutilisé. Au bureau, 10 employés qui recyclent permettent ainsi d’économiser 440 kg de C02, 24 000 L d’eau et 13 arbres !

Le recyclage des bouteilles plastique en entreprise

En France, plus de 90% de la population a accès à une solution performante de recyclage pour les emballages en plastique. Et pourtant, seuls 20% de ces produits sont effectivement triés et acheminés vers un centre de recyclage. Après avoir été lavées et broyées, les bouteilles en plastique sont transformées en paillettes. Celles-ci seront ensuite fondues et serviront dans la composition de nouveaux produits. On peut ainsi recycler transformer 4 bouteilles recyclées en 3 nouvelles bouteilles plastique, et 6 permettent de fabriquer un nouveau T-shirt.

Le recyclage des capsules de café en entreprise

Chaque année, les Français achètent environ 2 milliards de capsules de café. A l’échelle mondiale, ces capsules représentent 40 000 tonnes de déchets : raison de plus pour les recycler ! Heureusement, les dosettes de café sont en aluminium. Après avoir isolé le marc de café, l’aluminium est recyclable à l’infini. Il pourra servir à la production de canettes et même de trottinettes. Le marc de café, quant à lui, constitue un bon engrais, notamment pour la pousse des champignons comestibles ! Il peut également, compacté en buchette, être utilisé comme combustible.

Le recyclage des gobelets en entreprise

Nous jetons en moyenne 126 gobelets par seconde en France. Or, en carton comme en plastique, si les gobelets jetables sont recyclables, seul 1% est effectivement recyclé. Les gobelets en plastique sont broyés et compactés pour être réinjectés dans la composition de nouveaux objets en plastique, tel que des cintres ou même des bancs de jardin. Quant à ceux en carton, une fois le film plastique, qui garantit leur étanchéité, décollé, ils peuvent être transformés en pâte à papier. Les gobelets ainsi recyclés seront utilisés comme composants d’objets en cartons, notamment d’emballages.

Le recyclage des canettes en entreprise

Les canettes que vous triez ou jetez dans votre poubelle peuvent être composées d’acier ou d’aluminium. Coup de chance, ce sont deux matériaux recyclables à l’infini. La production d’une tonne d’acier émet 1,6 tonnes de C02, d’où l’importance de le recycler. Quant à l’aluminium, une seule canette recyclée permet d’économiser l’énergie d’une TV allumée pendant 3h ! Tous deux sont triés, séparés et compressés dans un centre de recyclage avant d’être fondus. Ils sont ensuite mis en bobines ou en briques et rachetés par des industriels pour redevenir des produits en métal. Par exemple, avec 700 canettes on peut faire un cadre de vélo.

Le recyclage des lampes en entreprise

Une ampoule est composée de divers matériaux et son recyclage mobilise donc plusieurs processus différents. Le verre est fondu pour servir à nouveau à la fabrication d’ampoules. Les métaux sont triés et envoyés en fonderie. Le plastique des ampoules est difficilement recyclable et fait donc l’objet d’une revalorisation énergétique par combustion. Enfin, les poudres fluorescentes, le composant le plus toxique des lampes, subissent un traitement afin d’en extraire les terres rares, utiles dans la fabrication des appareils électroniques (ordinateurs, téléphones, etc.). En France, environ 50 millions de lampes sont recyclées chaque année.

Le recyclage des piles en entreprise

Le processus de recyclage des piles varie en fonction des matériaux dont elles sont faites, qui ne sont pas les mêmes selon le type de piles. Elles sont d’abord classées par catégorie en fonction de leurs composants : Hydrure, Nickel Cadmium, Plomb Nickel Métal et Lithium rechargeable.55% de la matière première qu’elles contiennent peut aujourd’hui être récupérée et réutilisée. Le fer, le zinc, le cadmium, le nickel, le manganèse et le mercure issus du recyclage des piles peuvent être réinjectés dans la fabrication de nouveaux objets tels que des canalisations, des vélos, des pièces automobiles et, bien sûr, des piles et des batteries.

Le recyclage des cartouches d’imprimante en entreprise

Les cartouches d’encre contiennent plusieurs produits toxiques : oxyde de fer, nitrate d’argent, arsenic… Il est donc essentiel de les trier pour garantir leur recyclage. De taille industrielle ou non, elles sont réutilisables jusqu’à 7 fois et leur réutilisation émet 50% de moins de C02 que leur fabrication. Pour ce faire, il suffit de les envoyer dans un centre de tri qui se chargera de remplir celles qui sont en bon état et de réparer les autres. En fin de vie, les cartouches sont décomposées afin que les pièces encore utilisables puissent servir à la réparation d’autres de leurs congénères.

Le recyclage des bouchons en entreprise

Le processus de recyclage des bouchons est différent de celui des bouteilles en plastique. En effet, qu’ils bouchent des bouteilles de lessives, de shampoing ou d’eau, ceux-ci sont faits de plastique dit « solide ». Le plus souvent collectés par des associations solidaires de soutien aux personnes en situation de handicap, ils sont ensuite revendus à des centres de recyclage pour financer du matériel à usage de ces personnes. Les bouchons sont alors fondus. La pâte obtenue est refroidie et transformée en granules, réemployées dans la fabrication de produits en plastique.

Le recyclage des stylos en entreprise

Malgré l’avènement du numérique, on utilise toujours beaucoup de stylos. Regardez sur votre table à la maison ou sur votre bureau au travail, vous trouverez certainement un stylo en bonne place. Bic vend près de 100 millions de stylos à bille par an. La diversité de formes et de matières, ainsi que leur petite taille rendent difficile le recyclage des stylos, mais pas impossible ! Une fois triés, les instruments d’écriture sont acheminés vers un centre de recyclage. Là, ils sont broyés afin d’en extraire le plastique. Ce-dernier pourra ainsi être utilisé dans la composition de nouveaux produits en plastique.