La botte du Père Noël est encore pleine à craquer ! Mais cette année, elle est remplie de jouets d’occasion en très bon état. Vous souhaitez acheter des jouets d’occasion, de qualité et à prix réduits ou faire un geste de solidarité en donnant les jouets que n’utilisez plus ? Faites appel à l’Association ReJoué à Paris. Nous vous proposons de découvrir le parcours d’Ahamada, qui a travaillé dans cette Association, avant de nous rejoindre. Après un peu plus d’un an à nos côtés, il vient de signer son CDI! Il nous raconte son parcours chez ReJoué mais également dans notre joyeuse équipe.

Ahamada collecteur les joyeux recycleurs

Ahamada, quel a été ton parcours avant de rejoindre l’équipe des Joyeux recycleurs ?

Après deux ans de formation à Montpellier pour être carreleur-mosaïste, j’ai travaillé plusieurs années en tant que plombier dans différentes entreprises. J’ai ensuite décidé de suivre une formation pour devenir chauffeur poids lourds. J’ai eu la chance d’intégrer l’association ReJoué, fin 2018, en tant que chauffeur-collecteur dans le cadre d’un programme d’insertion professionnelle. J’ai découvert ce métier et j’ai très vite pu évoluer dans mes missions.

Quel était ton rôle au sein de l’association Rejoué ? 

Il y a deux types de missions lorsqu’on est chauffeur-collecteur chez Rejoué. La première se passe sur le terrain, elle consiste à collecter en binôme les jouets que les entreprises ou les particuliers souhaitent donner. Les interventions peuvent durer assez longtemps car, parfois les collectes se sont déroulées sur plusieurs semaines. Cela fait donc de nombreux jouets à récupérer.

Une fois les jouets collectés et rapportés à l’entrepôt, la deuxième mission peut commencer : le tri, la rénovation et le stockage des jouets. Nous travaillions sur une chaîne de tri pour vérifier la qualité des jouets et les trier par catégorie : jeux de société, jeux en bois, peluches, déguisements, etc. Une fois triés, les jouets sont lavés, nettoyés et réparés. La chaîne de reconstruction est importante, il existe une multitude de pièces détachées stockées dans l’entrepôt (cartes, puzzles, pièces en plastique ou en bois, etc.). Enfin, les jouets sont étiquetés et mis en carton pour être revendus en magasin.

En quoi cette expérience est différente de ton parcours initial ? 

C’était la première fois que je travaillais en équipe : en binôme dans le camion, puis nous étions nombreux à travailler à l’entrepôt, sur les différentes chaînes. Cela demande beaucoup de communication entre les personnes. Surtout en préparation des fêtes de Noël!!! Heureusement, il y avait beaucoup d’entraide entre les salariés et l’ambiance était chaleureuse. Ceci m’a permis d’être tout de suite plus à l’aise lorsque je suis arrivé chez les Joyeux recycleurs.

Je suis père de deux enfants et mon expérience chez Rejoué m’a aidé à prendre conscience de l’importance de ne pas gaspiller. Je voulais aller plus loin dans la réflexion et évoluer dans le secteur du recyclage. Grâce aux réseaux de Rejoué et du groupe Ares, j’ai rencontré les Joyeux recycleurs.

En rejoignant les Joyeux Recycleurs, as-tu constaté des changements dans ton métier de chauffeur-collecteur ?

Oui, le travail de collecte n’est pas le même, nous avons plus de contact avec nos clients et ils sont nombreux 🙂 Il faut être efficace et attentionné, discret tout en étant à l’écoute et même si nous avons les plans des bureaux, il faut retenir l’emplacement des box de recyclage chez tous nos clients. La manutention est aussi très différente : il y a un ordre pour collecter les différents déchets et travailler en toute sécurité, en laissant les bureaux propres après notre passage.

Quel serait le point commun entre ces deux expériences ? 

L’accompagnement des nouveaux entrants. Chez Rejoué, j’ai toujours aimé former les chauffeurs-collecteurs : expliquer la conduite, montrer les différentes tâches dans l’entrepôt, à quels endroits aller chercher les pièces, etc. J’ai même participé à la formation de Bakary, qui a également rejoint quelques mois après moi les Joyeux recycleurs ! Ici, j’ai eu la chance de bénéficier d’une formation complète lorsque je suis arrivé. J’ai suivi le programme “1 jour 1 camion” : chaque jour, j’ai pu accompagner un nouveau binôme pour observer et apprendre les différentes techniques ou méthodes des uns et des autres. Abdellah et Vilmos m’ont beaucoup aidé durant les premières semaines ! Aujourd’hui, je suis très heureux de participer à mon tour à l’accueil et la formation de mes nouveaux collègues.

Pédagogue, patient et rigoureux, Ahamada aime aider ses collègues et les nouveaux salariés à se sentir à l’aise et en confiance. Il participe même à la refonte du nouveau parcours d’intégration qui commencera en 2021. Chez les Joyeux recycleurs, nous tenons à proposer un parcours de formation, qui s’inscrit dans la pérennité. Faire progresser nos salariés et bâtir une relation de confiance avec eux sont des points essentiels de notre politique sociale.

 

Plus d’infos :

A la rencontre de Babacar, le tout premier collecteur parisien des Joyeux Recycleurs !

Découvrez le fabuleux parcours de Najibollah, l’aventurier des Joyeux Recycleurs

Certideal recycle ses déchets grâce aux box des Joyeux recycleurs. Reconditionné et recyclé vont de pair !