Quelles sanctions si mon entreprise ne recycle pas ?

par | Mai 9, 2024 | Recyclage en entreprise, mode d'emploi

Pour les entreprises, le respect de l’environnement passe par une gestion des déchets responsable, avec une obligation de tri et de recyclage. Mais que se passe-t-il si mon entreprise ne recycle pas ? Quelles sont les sanctions encourues en cas de non-respect des lois sur le recyclage ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble.

Airbnb
Recyclage - Konbini
Recyclage CAC 40 - LVMH

2 000 entreprises d’Île de France recyclent au bureau avec nous… Et vous ?

Quelles sanctions pour une entreprise qui ne recycle pas en France ?

Malgré toutes ces mesures, certaines entreprises choisissent de ne pas respecter leurs obligations légales en matière de tri et de recyclage. Quelles sont alors les sanctions encourues ?

En outre, si votre entreprise est reconnue coupable de non-respect de la loi, elle risque également des peines complémentaires, comme l’obligation de mettre en place un plan de gestion des déchets ou l’interdiction d’exercer certaines activités.

Les obligations légales en matière de gestion des déchets

Vous ne le savez peut-être pas, mais toutes les entreprises ont l’obligation légale de trier et recycler leurs déchets. Cette obligation est encadrée par différentes lois et décrets, notamment le code de l’environnement et le Décret 5 Flux.

Concrètement, cela signifie que chaque produit, chaque emballage, chaque morceau de papier ou de plastique généré par votre entreprise doit être trié, récupéré et recyclé de manière appropriée. Cette collecte sélective peut être réalisée soit en interne, par vos propres équipes, soit par un prestataire externe spécialisé.

Pour faciliter cette tâche, l’État a mis en place l’éco-contribution (ou REP pour Responsabilité Élargie du Producteur). C’est une sorte de taxe payée par les fabricants et importateurs de produits emballés, qui est ensuite utilisée pour financer les coûts de collecte et de traitement des déchets d’emballages.

Les conséquences sur l’image d’une entreprise qui ne recycle pas

Au-delà des sanctions financières, le non-respect de vos obligations en matière de tri et de recyclage peut avoir des conséquences désastreuses sur l’image de votre entreprise. En effet, dans une société de plus en plus soucieuse de l’environnement, les consommateurs sont très attentifs aux pratiques éco-responsables des entreprises.

Ignorer vos responsabilités en matière de gestion des déchets pourrait donc entacher sérieusement votre réputation et nuire à votre image de marque. Cela pourrait même conduire certains clients à se détourner de vos produits ou services.

Comment respecter ces obligations en matière de recyclage ?

Maintenant que vous êtes au courant des sanctions encourues en cas de non-respect des lois sur le recyclage, il est temps de prendre les mesures nécessaires pour vous mettre en conformité.

  1. Tout d’abord, il est essentiel de mettre en place un plan de gestion des déchets dans votre entreprise. Celui-ci doit détailler les types de déchets générés par votre activité, les moyens mis en œuvre pour les trier et les recycler, ainsi que les prestataires éventuellement sollicités pour cette tâche.
  2. Ensuite, n’hésitez pas à sensibiliser vos employés à l’importance du tri et du recyclage. Des formations peuvent être organisées en interne, et des affichages peuvent être mis en place pour rappeler les consignes de tri.
  3. Enfin, pour vous assurer de respecter vos obligations légales, vous pouvez faire appel à un conseiller en gestion des déchets. Ce professionnel pourra vous aider à mettre en place un système de gestion efficace et conforme à la loi, et à éviter ainsi les sanctions.

Notez que pour les entreprises d’Île de France, vous pouvez faire appel aux Joyeux Recycleurs pour vous aider !

Les initiatives pour encourager le recyclage en entreprise

Pour finir, il est important de noter que de nombreuses initiatives existent pour encourager les entreprises à trier et recycler leurs déchets. Par exemple, certaines collectivités proposent des aides financières pour la mise en place de systèmes de collecte sélective.

De même, des labels et des certifications peuvent être obtenus par les entreprises qui mènent une politique de gestion des déchets exemplaire. Ces labels, comme le label « Entreprise Eco-Responsable », permettent de valoriser les efforts de l’entreprise en matière de recyclage et de séduire une clientèle de plus en plus soucieuse de l’environnement.

La loi AGEC et l’économie circulaire

Entrée en vigueur le 1er janvier 2021, la loi AGEC (Anti-Gaspillage pour une Économie Circulaire) a renforcé les obligations des entreprises en matière de gestion des déchets. Cette loi vise à transposer en droit français les directives européennes sur les déchets, et à promouvoir l’économie circulaire. L’économie circulaire est un modèle économique visant à produire des biens et services de manière durable, en limitant le gaspillage des ressources naturelles, la production de déchets et la consommation d’énergie.

La loi AGEC a notamment instauré l’interdiction de détruire les invendus neufs des produits non alimentaires, et a renforcé la responsabilité élargie du producteur (REP). En vertu de ce principe, les fabricants, importateurs ou distributeurs de produits sont responsables de la fin de vie de ces produits, et doivent notamment financer leur collecte et leur traitement, le tri des déchets et le recyclage. Les entreprises sont ainsi encouragées à concevoir des produits éco-conçus, c’est-à-dire des produits conçus pour être recyclés ou valorisés.

La loi AGEC a également mis en place de nouvelles filières REP, notamment pour les jouets, les articles de sport, les articles de bricolage et de jardinage, et les matériaux de construction pour le bâtiment. Cela signifie que ces types de produits doivent désormais être collectés séparément et recyclés.


Actualités du recyclage

Les Joyeux Recycleurs sur France Inter, dans Déjà Debout !

Les Joyeux Recycleurs sur France Inter, dans Déjà Debout !

Le 17 mai 2024, Les Joyeux Recycleurs et l'un de nos éminents collecteurs, Abed Benmestoura, avaient l'honneur de faire partie de l'émission de Mathilde Munos sur France Inter, "Déjà Debout" ! Un rendez-vous matinal, à 5h45, qui n'a pas fait peur à notre collègue, lui qui a pour habitude de se...