Plus grande usine de recyclage du monde : zoom sur ce projet fou

par | 21 Juin 2021 | Des chouettes idées vertes

2Pour faire face à l’augmentation de la population mondiale et au traitement des déchets dans sa globalité, deux grandes entreprises internationales ont choisi de voir très grand en matière de recyclage. C’est le cas de Loop Industries et Suez dont le projet se résume à bâtir « la plus grande usine de recyclage du monde » ! Un enjeu de taille et sur lequel les yeux du monde entier sont rivés.

Le recyclage en quelques chiffres

Quel pourcentage de plastique est réellement recyclé en Europe ?

bouteilles2

32,5% des 29 millions de tonnes de déchets plastique en Europe ont été recyclés en 2018. Avec un taux de recyclage de 24,2 %, la France est à la traîne. A fin 2019, le taux de recyclage estimé était de 57 %.

Quel est le pourcentage de plastique recyclé en France ?

Les Français consomment près de 70 kg de plastique par an.

Comme ailleurs, l’emballage est le premier consommateur de matières plastiques (45%). De ce fait, il génère près de 60 % des 3,5 millions de tonnes de déchets plastique générés chaque année et a un taux de recyclage de seulement 26 %.

Selon une estimation faite fin 2019, le taux de recyclage global du plastique passera de 68 % à 70 %. L’augmentation des tonnes recyclées enregistrée en 2018 s’est poursuivie pour une commercialisation stable en 2019, ajoutant 104 000 tonnes.

Le recyclage du papier en France

Par ailleurs, au travail, un employé de bureau utilise plus de 2500 feuilles de papier chaque année et produit près de 80 kg de déchet papier.

PAPIERS2

Alors que la quasi-totalité du papier est recyclable, en France le taux de recyclage du papier n’est que de 55%. Notez au passage que dans le monde, ce sont près de 300 millions de tonnes de déchets papier qui sont produits tous les ans.

Le recyclage dans le monde

L’Agence Nationale de Protection de l’Environnement (EPA) suit la création et l’élimination des déchets aux États-Unis et présente des statistiques depuis plus de 30 ans. Elle avance ainsi que le pays de l’Oncle Sam demeure un très mauvais élève en matière de recyclage, puisque seulement 12% de leurs déchets se trouvent recyclés, alors que le pays représente 4% de la population mondiale.

La Banque Mondiale avance quant à elle que la production de déchets devrait augmenter de 70% d’ici à 2050 suivant l’explosion anticipée de la population internationale.

On estime par exemple que près de 2 milliards de déchets sont générés par les êtres humains chaque année.

Loop et Suez s’organisent pour construire la plus grande usine au monde

plus-grande-usine-de-recyclage-au-monde2

Maquette d’une usine de recyclage de Loop Industries

Face à ces prévisions cauchemardesques, nombreux sont les projets, petits, moyens et grands à voir le jour pour traiter nos déchets. Si Les Joyeux Recycleurs opèrent à leur niveau au sein des entreprises parisiennes et d’Île de France, d’autres très grands groupes industriels désirent apporter leur pierre à l’édifice.

C’est le cas du français Suez et du canadien Loop Industries, à la tête d’un projet assez fou : celui de construire d’ici à 2023 la plus grande usine de recyclage au monde. Plus exactement, il s’agira de bâtir la première usine de production de plastique 100% recyclé et recyclable à l’infini, sur le sol européen.

Les chiffres avancés ont de quoi réjouir certain(e)s, même si la consommation du plastique est quant à elle toujours à des sommets :

Cette nouvelle usine dédiée au recyclage amélioré du plastique PET sera la plus grande installation au monde, avec une capacité de production annuelle équivalente à environ 4,2 milliards de bouteilles en PET alimentaire 100 % recyclé et recyclable à l’infini. Grâce à la technologie innovante de Loop, l’usine permettra de réduire les émissions annuelles de CO2 de 180 000 tonnes par rapport à la production de PET vierge issu des processus pétrochimiques traditionnels, soit l’équivalent d’environ 418 000 barils de pétrole.

Suez et Loop Industries

Le projet se présente ainsi comme le tout premier capable de produire en « infinite loop » au monde, grâce au savoir-faire notamment de Loop Industries, qui décompose le PET en blocs moléculaires, pour le reconstituer et produire derrière du plastique quasi neuf.

Une affirmation d’ailleurs contestée, il faut évidemment le dire, par Hindenburg Research, avec qui Loop est aujourd’hui en procès.

Un projet fou ? Un projet envisageable ? Le débat est ouvert

Plus d’infos :

Composition, collecte, recyclage : tout savoir sur la bouteille plastique et ses enjeux

Focus sur la bouteille en carton : est-ce l’avenir ?

En Islande, un étudiant invente une bouteille biodégradable qu’il fabrique… à partir d’algues !