Le Tour de France de la mobilité. Enfourchez votre vélo pour un bel été !

par | 5 Juil 2021 | Des chouettes idées vertes

Quand on parle de mobilité durable, on s’intéresse naturellement à l’impact environnemental des déplacements. Mais le concept est plus large et ne se limite pas à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elle intègre aussi la capacité de chacun à pouvoir se déplacer ; son approche économique et sociale est essentielle. Pour répondre à cette problématique, de nombreux projets voient le jour : vélos partagés, repair café, services d’autopartage ou de covoiturage, subventions de l’Etat, etc. Découvrez les initiatives menées pour varier vos modes de déplacement et réduire votre impact environnemental !

Mobilité durable2

Développer l’usage du vélo

Le développement massif des pistes cyclables à Paris se poursuit. De nombreux aménagements sont prévus pour faire progresser l’usage du vélo. Le réseau de la capitale compte désormais 1000 km de pistes cyclables, sans parler des voies provisoires créées fin 2020 : 50 km dans Paris et 100 km supplémentaires dans les départements de la petite couronne.

Le recours au vélo permet aussi de soutenir l’emploi local : vente et ateliers de réparation de vélos, vélo-écoles, innovation dans les vélomobiles, vélos en libre-service sans station, vélos-cargo ou encore vélos en fibre de carbone.

L’autopartage

L’autopartage comme la location en libre-service restent des solutions économiques et pratiques évitant d’investir dans une voiture ou un scooter. Depuis mai 2019, Mobilib’, le nouveau service d’autopartage officiel de la ville de Paris est principalement géré par Ubeeqo, filiale d’Europcar qui détient 850 places. Les 360 emplacements restants sont partagés entre trois sociétés : Ada, Communauto et Getaround. Quant aux scooters, c’est Cityscoot qui remporte la médaille : c’est le premier service de location de scooter électrique en libre-service disponible à Paris, Nice, Milan et Barcelone.

Le covoiturage

Le concept n’est pas né d’hier mais il s’intensifie chaque année. Partager le même véhicule pour un même trajet (ou une partie du trajet) afin de diminuer le nombre de voitures en circulation devient un réflexe, une habitude ou une évidence pour de nombreux français(e)s. Très bénéfique au porte-monnaie, il a un impact considérable sur l’environnement.

Le forfait mobilités durables

Le forfait mobilités durables est entré en vigueur le 9 mai 2020, à la sortie du premier confinement en France. Il a pour objectif d’aider les salariés et les employeurs du privé à accéder à des transports quotidiens plus faciles, moins coûteux et plus propres.

L’employeur prend en charge (à titre facultatif) les frais de transport personnels de ses employés entre le domicile et le travail dans une limite de 500€ par an (et par employé). Plusieurs moyens de transport sont concernés :

  • Les vélos (qu’ils soient électriques ou mécaniques)
  • La voiture s’il s’agit de covoiturage (que l’employé soit conducteur ou passager)
  • Les transports en commun
  • Les véhicules en location ou en libre-service (comme les trottinettes ou scooters électriques).

Plus d’infos :

La mobilité durable à Paris en 2020 : les solutions et alternatives qui s’offrent à vous !

Faire rouler les bus parisiens à l’essence… de marc de raisin ?

Le projet du Grand Paris : une future ville durable ?