Comment calculer ses émissions de C02 en entreprise ? Pourquoi ? Comment les réduire au quotidien ? Autant de questions cruciales que vous vous posez peut-être en tant que dirigeant et auxquelles vous êtes actuellement confrontés. Les Joyeux Recycleurs se penchent sur le bilan carbone pour vous !

Pourquoi une entreprise doit-elle calculer le bilan carbone ?

Comment moins polluer ?
Améliorez le bilan CO2 de votre entreprise.

Pourquoi calculer son bilan carbone quand on est une entreprise ?

Une questions qui a 2 réponses :

  • Le gouvernement français pousse les entreprises à le faire, et de plus en plus
  • Aux yeux de la clientèle, c’est un geste toujours très fort et intéressant.

La réalisation d’une empreinte carbone peut toutefois être une tâche complexe. Les professionnels peuvent alors décider de se faire accompagner par un prestataire de services externe.

Il permet de calculer les émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre, selon une méthode dont les règles sont publiques et officiellement reconnues. Ainsi, toute entreprise, administration, collectivité ou même particulier peut mettre en place un calcul carbone de ses activités.

Comment calculer les émissions de CO2 ?

Faites le bilan de vos émissions de CO2

Lorsque l’on calcule l’empreinte carbone d’une entreprise, d’un pays ou d’un particulier, on ajoute les émissions de CO2 de leurs différentes activités :

  • transport,
  • consommation d’énergie,
  • mais aussi achats
  • et habitudes de consommation.

Comment réduire l’empreinte carbone d’une entreprise ?

Les émissions de gaz à effet de serre, en particulier de CO2 (dioxyde de carbone) et de méthane, entraînent des changements climatiques. Pour limiter les effets du réchauffement climatique, il faut réduire l’empreinte carbone de l’activité humaine, à commencer par les émissions quotidiennes de gaz à effet de serre.

Voici quelques conseils à prendre en compte pour réduire l’empreinte carbone de votre entreprise :

  1. Renouvelez les missions et voyages professionnels de vos collaborateurs.
  2. Adoptez des gestes écologiques de tous les jours au sein de l’espace de travail.
  3. Choisissez des fournisseurs d’énergie renouvelable.
  4. Choisissez des fournisseurs déjà engagés dans la réduction de leur propre empreinte carbone.
  5. Si possible, optez pour les télécommunications et économisez ainsi un bon nombre de déplacements. Pensez au parking, qui contribue également à réduire les embouteillages. Préférez le train à l’avion. L’avion ne représente en effet pas moins de 285 grammes d’équivalent CO2 émis par passager et par kilomètre parcouru.
  6. Achetez des déchets de papier recyclés et triés. …
  7. Interdisez l’envoi inutile d’e-mails. …
  8. Faire durer les machines.
Box papiers au bureau Les Joyeux Recycleurs2
Trier ses déchets d’entreprise vous permettra de réduire votre empreinte

Choisissez également un transport individuel plus responsable pour réduire votre empreinte écologique au quotidien : voiture électrique, scooter, vélo ou encore vélo électrique, marche, etc.

Qu’est-ce que le bilan de carbone d’un produit ?

Les émissions de CO2 que nous émettons (c’est-à-dire notre empreinte carbone personnelle, ou empreinte carbone) sont toujours calculées à l’aide de la formule suivante :

Émissions de CO2 = quantité utilisée x facteur d’émission.

L’empreinte carbone est un indicateur qui cherche à mesurer l’impact d’une activité sur l’environnement, et en particulier les émissions de gaz à effet de serre associées à cette activité. Elle peut s’appliquer à un particulier (selon son mode de vie), une entreprise (selon ses activités) ou un territoire.

Pour brûler ce C en CO2, il faut 1920 g d’oxygène. Donc, la quantité nous donne

720 1920 = 2640 g de CO2 par litre de diesel.

Ainsi, une voiture qui consomme 5 litres / 100 km émettra

5 L x 2640 g / L / 100 (par km) = 132 g de CO2 / km.

Comment faire le bilan carbone de son entreprise en 3 étapes ?

Celle-ci se déroule en trois étapes :

  1. Evaluer l’empreinte carbone de votre entreprise, avec des professionnels.
  2. Etablissez un plan d’actions pour réduire vos émissions de gaz à effet de serre.
  3. Compensez ces dernières en finançant des projets visant à capter ces émissions.