Demain c’est le week-end, occasion pour beaucoup de faire du sport. On finit la semaine sur un article consacré à une tendance qui nous vient tout droit du nord : le plogging !

Ou comment pratiquer une activité sportive tout en nettoyant les rues de Paris, Marseille, Lyon et autres grandes villes de France et du monde.

A vous de jouer !

Qu’est-ce que le plogging ?

Idées vertes - Courir zéro déchet ramassage dans l'environnement

Courrez. Ramassez. Repeat.

Depuis 2016, une nouvelle tendance a émergé en Suède : le plogging. Ce mot, combinaison des termes « plocka upp » (ramasser, en suédois) et jogging, est une discipline consistant à effectuer son jogging muni d’un sac, afin de récupérer les déchets à terre présents sur son parcours.

Insolite, l’initiative d’origine citoyenne fait mouche en Suède, voyant émerger de nombreux groupes de coureurs, individuels ou en groupe, qui vont s’adonner au nettoyage de leur territoire.

L’action fait des émules et des groupes similaires se créent dans la foulée :

  • au Royaume-Uni,
  • en Belgique,
  • aux Etats-Unis,
  • au Québec,
  • sans oublier la France et Paris.

Le plogging, un concept de recyclage adopté en France

Qu'est-ce que l'éco run ?

Ramassez des déchets tout en courant !

En France, le fait de combiner activité physique et ramassage des ordures abandonnées en extérieur a déjà été réalisé par des clubs de trails et course nature, en territoire non urbanisé.

Voulant faire écho au mouvement Suédois, un Nantais a créé en 2016 un groupe sur le réseau social Facebook, la RunEco Team, visant à rassembler des personnes souhaitant participer à cet engagement citoyen. Chaque membre s’engage à « courir utile », profitant de ce moment sportif pour lutter contre la pollution sauvage.

Ce groupe est un vif succès, rassemblant aujourd’hui plus de 25 000 membres, et d’autres groupes similaires ont été créés dans d’autres villes françaises et même à Paris. De nombreux événements et courses collectives sont organisés régulièrement dans le but de faire se rencontrer les membres, et contribuer avec un plus fort impact (nettoyage d’une zone en particulier, choix d’un parcours particulièrement pollué).

La RunEco Team : votre club de plogging en France

Fort de son succès, le groupe de la RunEco Team est depuis devenu une association, et vient de lancer son application mobile ! Une application dédiée à la communauté et à sa mission anti-déchet, qui permet à chacun de mesurer ses performances en course, tout en indiquant son parcours.

Chaque utilisateur est incité à ramasser des déchets : un compteur global collectif mesure le poids total collecté par l’ensemble des utilisateurs. Il est donc motivant de se donner à fond pour faire grimper ce compteur. De plus, l’application a une visée d’utilité publique car en plus de ce compteur, les utilisateurs pourront bientôt noter la propreté de leur parcours après chaque course, permettant un éventuel rapport à la municipalité concernée pour placer plus de poubelles sur ce trajet ou se focaliser sur une certaine zone plutôt qu’une autre.

Où faire du plogging ?

Vous aussi participez à ce beau geste éco-citoyen !

La RunEco Team a également participé à un nettoyage citoyen d’ampleur, réunissant les coureurs avec les Cleanwalkers et Surfriders, pour une action sous trois formes différentes.

Partant de la rotonde Stalingrad, dans le 19ème arrondissement de Paris, les trois groupes ont nettoyé les abords du canal de l’Ourcq ainsi que le parc de la Villette en combinant footing utile, promenade anti-déchet et capture de déchets flottants dans l’eau à l’aide de bateaux électriques, prêtés pour l’occasion par Marins d’Eau Douce, une entreprise de location de petits bateaux de plaisance électriques en activité sur le canal.

L’athlétisme français et l’écologie

Toujours sur le sujet de la course à pied, ces bonnes nouvelles ont été accompagnées par la décision de l’organisation du Marathon de Paris 2019, qui a fait fabriquer 95% des tee-shirts offerts aux personnes réussissant à aller au bout de la course en matière textile recyclée. Une belle initiative qui permet de recycler des matières qui ont un coût environnemental fort (le coton nécessite beaucoup d’eau pour sa production). Athlétisme français et écologie, une histoire d’amour ?

Il faut le croire. Le concept même de “Marathon vert” ou de “course verte” ne cesse en effet de faire son bout de chemin chez tous ces sportifs sensibles à l’environnement et à sa non pollution. On le sait pourtant, ces événement présentent une empreinte carbone souvent élevée et surtout, laissent derrière eux de très nombreux déchets.

Ainsi, au-delà du plogging, notez que plusieurs courses ont déjà pris des dispositions pour limiter la casse :

  • Tous les ans, le Marseille-Cassis (20km) s’engage. Les coureurs, qui viennent très tôt le matin sur la ligne de départ, dans le froid, ont désormais pris l’habitude de jeter par terre leurs vieilles vestes ou leurs vieux pulls au moment de partir. Ceci afin d’en finir avec le sacro-saint sac poubelle réchauffant (si si !), très polluant. Les pulls et vestes sont ensuite récupérés par une association qui les remet aux personnes dans le besoin.
  • A Rennes, le Marathon Vert a vu le jour avec un concept assez simple, mais terriblement efficace : 1 arbre planté par kilomètre parcouru !