Nos meilleures idées pour recycler ses déchets verts !

par | Oct 17, 2022 | Des chouettes idées vertes

Si vous posséder un jardin ou même un modeste carré vert, fait d’une petite pelouse ou pourquoi pas d’arbres, de plantes, voire d’un potager : que faire de vos déchets verts ? Comment les recycler intelligemment ? Découvrez ici nos 9 astuces !

Peut-on brûler ses déchets verts ?

Dans les zones urbaines, comme dans les zones rurales, le danger du brûlage, les nuisances olfactives et les troubles du voisinage sont les raisons pour lesquelles le brûlage des déchets verts est interdit par la loi et est puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 450 EUR.

Des exemptions sont possibles dans certaines communes qui ne disposent pas d’une déchèterie ou d’une collecte sélective des déchets verts ; cependant, il existe également des exemptions dans certaines communes qui ont l’obligation de débroussailler ou de mettre en œuvre un plan de risque d’incendie de forêt.

Pour connaître les lois qui vous concernent, rendez-vous à la mairie de votre commune.

Peut-on jeter les déchets verts à la poubelle ?

Comment cultiver son jardin ?
Un potager qui respecte la Nature.

Là encore, il est interdit de jeter les déchets de jardin dans les poubelles de la commune. Ils doivent être jetés dans la déchèterie ou par le biais du service de collecte sélective s’il en existe un à proximité. Contactez votre mairie pour plus de détails car dans certaines communes, le service est programmé pour la semaine ou disponible à la demande.

5 solutions pour recycler vos déchets verts

Le recyclage des déchets verts sur place est une solution écologique et pratique.

  1. Réutiliser les déchets d’arbres ! Vous avez profité d’une magnifique journée d’automne pour tailler les arbres ? Utilisez les grosses branches pour alimenter votre cheminée ou votre feu de bois. Gardez-les dans le jardin et utilisez-les au printemps et en hiver. Les tiges étroites et longues constituent un bon tuteur dans votre potager.
  2. Les déchets verts que sont les tontes de gazon, la paille ou même les feuilles mortes peuvent être utilisés comme paillis autour de la base des plantes. Les résidus les plus durs et les branches doivent être coupés au préalable. Ils agissent comme une barrière pour le sol, le protégeant de la croissance des mauvaises herbes et de la perte d’eau. Grâce au processus de décomposition des déchets organiques, ils ajouteront des éléments nutritifs dans le sol ! Quel grand avantage !
  3. Faites-le vous-même ! Au lieu de jeter tous les débris verts, pensez à en conserver certains pour décorer votre maison. Les feuilles, les branches et la mousse sont parfaites pour créer votre future couronne de Noël, par exemple !
  4. Si vous avez des animaux domestiques ou que votre entourage en a, vos déchets d’herbe peuvent être utilisés pour les nourrir ou leur servir de litière. Les lapins et les poulets, les cochons, les vaches, les chevaux et les moutons sont heureux de vous aider à vous débarrasser de l’herbe fraîche ou des restes de cuisine qui vous restent.
  5. Tonte « mulching » ! Il existe plusieurs façons de tondre votre pelouse. Si votre tondeuse est équipée d’un mode « mulching » que vous pouvez utiliser, alors vous devez l’utiliser. Elle va couper l’herbe en petits morceaux, puis les déposer sur la pelouse. De cette façon, vous n’aurez pas d’herbe à accumuler dans le bac de la tondeuse et le sol sera nourri.
  6. Une autre option est le compostage. Utilisez un broyeur afin de réduire les branches, les brindilles et les feuilles dures en morceaux qui pourront être ajoutés au compost. Ces déchets peuvent contribuer à l’équilibre du compost en apportant des éléments carbonés alors que les déchets humides (tontes de gazon, herbes fraîches, épluchures, herbes fraîches et fruits…) apporteront des éléments azotés.
  7. Pensez à recycler vos déchets humides en couches sur les jardins qui ne sont pas utilisés ou sur le sol sous vos plantes d’ornement. Le processus de décomposition se fait sur place, ce qui augmente la durée de vie du sol tout en faisant le bonheur des micro-organismes qui le composent. Si vous remarquez que c’est moche d’être recouvert d’un paillis standard (paille de lin, paille de chanvre, paille de chanvre, etc…).
  8. Utilisez les tailles d’arbres et de haies dans le jardin pour créer un espace pour le bois mort. Cela favorisera la biodiversité et attirera les insectes utiles dans le jardin. Vous pouvez utiliser le bois mort pour faire une bordure ou de petits tas.
  9. Au final, vous pouvez utiliser une partie des déchets pour héberger de petits animaux. Un tas de bois inachevé au bout du jardin peut offrir de nombreux avantages, comme de la paille placée dans un pot renversé, ou des fagots de brindilles attachés ensemble pour créer un hôtel accueillant pour les insectes !

Actualités du recyclage