Les 4 plus beaux exemples d’éco-quartiers en France

par | Juin 6, 2024 | Des chouettes idées vertes

Les écoquartiers représentent la quintessence de la ville durable. En combinant logements écologiques, mixité sociale et énergies renouvelables, ces projets innovants transforment nos villes et offrent des solutions concrètes à la transition écologique. De la réduction des émissions de gaz à effet de serre à la gestion durable des ressources comme l’eau et l’énergie, les écoquartiers redéfinissent le développement urbain. De Montpellier à Grenoble, en passant par Lyon et Boulogne, préparez-vous à découvrir des modèles inspirants de construction durable et de vie communautaire.

Airbnb
Recyclage - Konbini
Recyclage CAC 40 - LVMH

2 000 entreprises d’Île de France recyclent au bureau avec nous… Et vous ?

La ZAC de Bonne à Grenoble : une référence incontournable

L’un des premiers et des plus emblématiques écoquartiers de France est sans doute la ZAC de Bonne à Grenoble. Implanté sur une ancienne caserne militaire, ce projet ambitieux a été pionnier dans l’intégration de critères écologiques au cœur de la ville.

Un modèle de performance énergétique

Le quartier, qui s’étend sur environ 8 hectares, compte près de 850 logements, 5 000 m² de bureaux et 15 000 m² de commerces. Sa conception met l’accent sur des bâtiments à haute performance énergétique, équipés de panneaux solaires et d’une gestion optimisée de l’eau et des déchets. En particulier, une centrale photovoltaïque de 1 000 m² installée sur le toit d’un centre commercial contribue de manière significative à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Des espaces verts et une mixité sociale

En plus de ses atouts écologiques, la ZAC de Bonne se distingue par ses espaces verts généreux, qui couvrent près de 30 % de la surface totale du quartier. Ce projet a également mis l’accent sur la mixité sociale, avec une proportion significative de logements sociaux. Ce cadre de vie exceptionnel attire de nombreux habitants, désireux de vivre dans un environnement plus durable.

Le Trapèze à Boulogne-Billancourt : entre nature et urbanisme

Le quartier du Trapèze à Boulogne-Billancourt est un autre exemple remarquable d’éco-quartier en France. Situé en bord de Seine, ce projet s’étend sur une superficie de 74 hectares et a été conçu pour offrir une symbiose parfaite entre modernité et respect de l’environnement.

Une conception en « parc de la ville »

Le Trapèze, souvent surnommé « Parc de la Ville », se distingue par une abondance d’espaces publics et de végétation. Près de 50 % de sa superficie totale est consacrée à des espaces verts, favorisant ainsi la biodiversité et le bien-être des habitants. Ce quartier offre également des appartements neufs intégrant des technologies de construction durable, garantissant un haut niveau de confort et d’efficacité énergétique.

Des infrastructures écologiques

La ZAC Claude Bernard, située à proximité, complète cette dynamique de développement durable en s’appuyant notamment sur la géothermie pour répondre aux besoins énergétiques. Cet éco-quartier vise également à renforcer les liens avec les villes voisines, créant ainsi un tissu urbain cohérent et résilient.

La Duchère à Lyon : cultiver la durabilité

La Duchère, située dans l’ouest de Lyon, est l’un des écoquartiers les plus ambitieux de France. Ce projet de renouvellement urbain vise à transformer un ancien quartier en un modèle de durabilité et de convivialité.

Un projet de grande envergure

S’étendant sur 11 hectares, le projet de La Duchère inclut la création de nouveaux espaces verts et de logements neufs respectant les normes environnementales les plus strictes. La priorité est donnée à la reconstruction de parcs et à l’installation de commerces de proximité, facilitant ainsi la vie quotidienne des habitants.

Une transition énergétique exemplaire

La Duchère se distingue par ses initiatives en matière de transition énergétique. Des solutions innovantes comme l’utilisation de géothermie et l’installation de panneaux solaires permettent une gestion optimale des ressources énergétiques. Ce quartier est également un exemple de mixité sociale, offrant une diversité de typologies de logements accessibles à toutes les catégories socio-économiques.

La ZAC de l’Union à Lille : le plus vaste

La ZAC de l’Union, située dans la métropole européenne de Lille, est un projet d’envergure couvrant environ 80 hectares. Ce quartier représente une ambition majeure pour le développement durable urbain en France.

Un projet intercommunal ambitieux

Ce territoire s’étend sur trois communes : Roubaix, Tourcoing, et Wattrelos. La diversité des quartiers couverts par la ZAC de l’Union permet de répondre à des enjeux variés, de la réhabilitation de friches industrielles à la création de logements neufs et d’infrastructures modernes.

Des innovations écologiques

La ZAC de l’Union mise sur des solutions innovantes pour réduire son impact environnemental. Parmi ces initiatives, on trouve la promotion des énergies renouvelables, la gestion durable des ressources et la création de corridors écologiques pour favoriser la biodiversité. Ce projet reflète la capacité des écoquartiers à intégrer des solutions durables tout en répondant aux besoins des habitants.


Qu’est-ce qu’un écoquartier ?

Un écoquartier est un quartier urbain conçu dans une optique de développement durable. Il intègre des critères écologiques, économiques et sociaux pour offrir un cadre de vie sain et durable à ses habitants. Cela inclut une gestion efficace de l’énergie, des déchets, de l’eau, ainsi que la promotion de la biodiversité et des mobilités douces.

Depuis quand la France développe-t-elle des écoquartiers ?

La France a commencé à développer des écoquartiers à partir de 2009 avec le lancement du premier plan de ville durable. Depuis, près de 500 projets ont reçu le label écoquartier, répartis sur l’ensemble du territoire français, dont une majorité en dehors des grandes villes.

Actualités du recyclage

JOURNEE MONDIALE SANS SAC PLASTIQUE

JOURNEE MONDIALE SANS SAC PLASTIQUE

1. Qu’est-ce que la journée sans sac plastique ?   Née en 2010, à l’initiative de l’organisme Bag Free World, cette journée a pour but de sensibiliser à l’impact négatif du sac plastique sur l’environnement. Elle a lieu chaque année à la même date : le 3 juillet. Les conséquences du plastique...