Main menu

Inscription validée

Contact : 01 84 06 88 21
Email : info(a)lesjoyeuxrecycleurs.com

 

Tout savoir sur le recyclage du verre

Décembre 2015

Une bonne bouteille de rouge au déjeuner, une petite bière entre amis, un apéro pour fêter un nouveau contrat dans votre entreprise, autant d’occasions de sortir une bouteille… de verre. Eh oui, il est partout autour de nous, même dans la salle de bain avec un flacon de parfum, où dans votre cuisine avec des bocaux de nourriture.

Mais savez-vous d’où vient tout  ce verre qui nous entoure, et surtout que devient-il une fois votre apéro terminé ? Les joyeux recycleurs arrivent à la rescousse ! Voici un état des lieux complet sur le processus de recyclage et de traitement de ce matériau si utile.

Le verre est un élément qui met plus de mille ans à se dégrader naturellement dans la nature. Mais il a pour avantage d’avoir un système de traitement bien développé et il est aujourd’hui recyclable à 100% et à l’infini.

Le verre d’emballage est originairement composé de silice (Alias Monsieur sable), de calcaire et de carbonate de soude. Le taux de recyclage actuel du verre permet une importante production de calcin, qui remplace désormais 60% des matières premières utilisées dans la fabrication du verre.

Une tonne de verre recyclé permet d’économiser jusqu’à une demi-tonne de CO2. Le calcin provenant de bouteilles recyclées permet en effet de faire fondre le verre à une moindre température ce qui limite les rejets de CO2 et donc les dépenses d’énergie au cours du processus de traitement et de recyclage.

Lors du tri effectué à la maison ou au sein de votre entreprise, il est important de savoir que tous les types de verre ne sont pas recyclables. Par exemple, s’il est possible de traiter et de recycler les bouteilles, flacons, pots et bocaux, il ne faut pas leur associer les ampoules ou vos verres à eau, ces derniers étant composés de céramique transparente qui nécessite une température de fusion plus élevée et ne fond donc pas à la même vitesse que le verre de bouteille, ce qui créera des particules étrangères dans la pâte de verre.

Le traitement et reconditionnement du verre suit un circuit bien défini. Dans un premier temps c’est au citoyen d’effectuer un tri. Tous les types de verres sont collectés ensemble (verres transparents et verres de couleur), une fois mélangés, le verre reconditionné ne pourra donc qu’être du verre de couleur.

Le flux de verre collecté est acheminé vers un centre de traitement ou il est trié afin d’éliminer tous les éléments nuisibles tels que des résidus de métaux (Capsules métalliques et autres). Le verre est ensuite soumis au soufflage qui permet d’en extraire les éléments légers tels que les bouchons ou les étiquettes qui sont collées dessus.

Le matériau ainsi trié est acheminé vers une usine verrière où il sera broyé et introduit dans un four à une température de 1500°C. La pâte en fusion est transportée vers une machine de formage où elle passe dans un moule, est soufflée puis refroidie. La pâte de verre permet ainsi de créer de nouvelles bouteilles ou bocaux, flacons et pots.

Ces emballages sont enfin dirigés vers un centre de conditionnement où ils sont remplis de produits liquides ou alimentaires, afin de réintégrer le circuit de distribution et consommation.