Main menu

Inscription validée

Contact : 01 84 06 88 21
Email : info(a)lesjoyeuxrecycleurs.com

 

Le recyclage des lampes va illuminer votre vie !

Juin 2015

Le recyclage des lampes, comment ça marche ?

Vous avez tous déjà croisé une borne de collecte vous permettant de déposer vos vieilles lampes et d’être sûr qu’elles sont recyclées (dans votre supermarché, magasin de bricolage, box des joyeux dans votre entreprise, etc.), mais après, que se passe t-il ? Où vont ces belles lampes qui ont apporté la lumière dans votre vie ? Comment sont-elles recyclées ?

Voici quelques explications de vos joyeux serviteurs !

Pour commencer, les lampes collectées sont transportées vers un lieu de transit sécurisé, où elles sont regroupées. Un premier tri est effectué en fonction de leur modèle (lampe, néon, etc), puis elles sont acheminées vers des centres de démantèlement appropriés à chacun de ces modèles.

Au sein de chaque centre de démantèlement, le processus de recyclage des tubes fluorescents et des lampes est automatisé. Le démantèlement s’effectue dans des locaux sous atmosphère contrôlée évitant ainsi que les opérateurs entrent en contact avec les fractions mercurielles issues des lampes.

Le recyclage s’effectue en plusieurs étapes. Pour commencer, les tubes fluorescents et les lampes sont brisés. Les broyats de verres sont alors séparés des résidus de poudre fluorescente, lesquels sont isolés dans des contenants hermétiques. Les restes de plastiques et de métaux sont automatiquement extraits des broyats de verre pour être recyclés de façon distincte. Au final, c’est plus de 90% de la matière présente dans les lampes et les tubes fluorescents qui peut être recyclée.

On distingue au final quatre grandes catégories de matière...

Le verre : il représente la majorité du poids des lampes et des tubes fluorescents. Il est majoritairement réutilisé dans la fabrication de nouveaux tubes fluorescents, d’isolants destinés au bâtiment, ou encore d’abrasifs.

Les poudres fluorescentes : elles sont traitées pour en extraire les terres rares (matière qui se retrouve dans de nombreux petits appareils électroniques de notre quotidien : téléphone, ordinateur portable, etc.).

Les matières plastiques : seule une partie peut aujourd’hui être recyclée grâce à de nouveaux centres de traitement dédiés, mais une majorité fait encore l’objet d’une valorisation énergétique et dans quelques rares cas d’une destruction définitive.

Les métaux : le fer, l’aluminium, l’acier, le cuivre, l’inox sont séparés pour être renvoyés vers de fonderies.

Bon recyclage à tous.