Main menu

Inscription validée

Contact : 01 84 06 88 21
Email : info(a)lesjoyeuxrecycleurs.com

 

Le recyclage de nos téléphones portables : comment ça marche ?

Novembre 2017

Chaque année, plus de dix neuf millions de nouveaux téléphones portables sont vendus en France. Et de nouveaux modèles de téléphones sortent presque chaque semaine.

En taux d’équipement on peut difficilement faire mieux, avec près de 97% des Français de plus de 16 ans qui possèdent un téléphone portable.

Résultat direct de cette folie du portable, chacun d’entre nous conserve ses vieux téléphones, avec un voire plusieurs téléphones stockés dans nos tiroirs. Certains sont souvent abîmés et ne sont plus état de marche. D’autres fonctionnent encore et attendent une hypothétique défaillance du portable principal pour être ressortis en urgence !

Cela ne semble pas d’un grand intérêt sauf quand un jour de grand ménage de printemps, tous ces téléphones finissent dans la poubelle principale pour cause d’urgence compulsive à se débarrasser de toutes ces vieilles breloques qui ne servent plus.

Et pourtant, comme pour les piles, les cartouches d’imprimante ou encore les lampes, pour lesquels nous avons pris une habitude de recyclage, les téléphones portables en fin de vie ont également de la valeur. Qu’ils soient ou non en bon état de fonctionnement, ils peuvent être réutilisés ou recyclés.

Si votre vieux téléphone est encore en état de fonctionnement il peut être redonné à quelqu’un qui en a besoin ou revendu, après éventuellement une « remise à neuf ».

S’il n’est plus en état de marche, il peut être recyclé : les différentes matières métalliques, métaux précieux, métaux rares et matières plastiques en sont alors extraits et sont réintégrés comme matière première dans la fabrication de nouveaux produits.

Aujourd’hui plusieurs solutions s’offrent à vous.

1 / La solution la plus simple consiste à ramener votre téléphone portable dans des bornes mises à disposition chez des revendeurs, des opérateurs ou à l’entrée de certains centres commerciaux et supermarchés.

À l’occasion du mois de l’ESS en France, Eco-systèmes lance 40 événements solidaires de collecte de téléphones, en Île-de-France, du 4 novembre au 9 décembre 2017. Pour en savoir plus : Collecte de téléphones d'Eco-Systèmes.

2 / En parallèle de cette démarche, d’autres institutions se sont données pour mission d'offrir une deuxième vie aux appareils ou à leurs composants, tout en s'inscrivant dans une démarche militante. C’est par exemple le cas de l'association Emmaüs qui vend aujourd’hui des téléphones parmi les centaines d’autres objets de seconde main dont on lui fait don. Environ 45 000 téléphones portables sont récupérés chaque mois par l'association. En moyenne 25% de ces téléphones sont encore réutilisables. Ils sont alors revendus chez Emmaüs à moindre coût, retournés aux opérateurs, ou revendus en boutique. Les 75% de téléphones non utilisables sont démantelés : les matières premières sont séparées (plastiques, métaux, etc.) et sont ensuite revalorisées en étant réintégrées dans le processus de production de nouveaux produits.

3 / Si votre téléphone est encore en état de marche, une autre solution est tout simplement de faire don de votre téléphone à quelqu’un qui est dans le besoin. A titre d’exemple le site « 0 déchet » permet d’éviter de jeter des objets qui sont encore en état de fonctionnement et qui peuvent donc encore être utilisés par d’autres personnes.

4 / Dernière solution qui s’offre à vous : la revente de votre téléphone sur internet. Selon l’état et le modèle de votre téléphone, de nombreux sites vous proposent un rachat de votre ancien téléphone avec des prix allant de 5 à plus de 350 euros. Vous recevez chez vous une enveloppe prépayée qu’il vous suffit de renvoyer avec votre téléphone pour ensuite obtenir le paiement correspondant. A réception, les téléphones portables sont réparés si cela est possible, puis remis sur le marché des téléphones d'occasion, en France, chez des revendeurs. Ils peuvent également être revendus à l'étranger, dans des pays en développement ou les lignes fixes n’existent pas et les téléphones portables (même de seconde main) sont parfois les seuls moyens de communication.