Main menu

Inscription validée

Contact

 

Un verre d'eau à base de sueur recyclée... qui veut tester ?

Juillet 2013

Pour sensibiliser à l’accès à l’eau potable, l’Unicef a présenté sa Machine à Sueur, qui essore les vêtements moites et en tire une eau consommable.

L’Unicef veut attirer l’attention sur le fait que 780 millions de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable. Environ 125 millions sont des enfants de moins de cinq ans. Pour sensibiliser le public, l’organisme a travaillé avec l'ingénieur suédois Andreas Hammar pour développer la Machine à Sueur. Cette « Sweat Machine » essore les vêtements et en récupère ainsi la sueur, puis par un processus de purification en tire de l’eau potable. :

D'abord la machine chauffe et fait tourner les vêtements pour en extraire le liquide. Puis, par un procédé appelé distillation membranaire, elle filtre le liquide obtenu à travers un matériau du genre Gore-Tex. Seule la vapeur d’eau passe à travers; les bactéries, les sels et les fibres de vêtements sont bloqués.

Un T-shirt imprégné de transpiration peut produire environ 10 millilitres d’eau. Pour lancer leur campagne « De la sueur pour de l’eau », l’Unicef Suède et l’agence de publicité Deportivo ont dévoilé la machine lors de l’ouverture de la Gothia Cup, un tournoi international de football pour les jeunes, en Suède la semaine dernière. Les joueurs et les visiteurs étaient invités à remettre leurs vêtements trempés de sueur, ou à relever le défi de boire un verre d’eau de la Sweat Machine. Des vélos d’exercice ont même été installés à côté de la machine pour que les volontaires puissent produire plus de sueur. Les footballeurs suédois Mohammed Ali Khan et Tobias Hysén ont été les premiers à boire un verre. Plus de 1.000 autres personnes se sont ensuite porté volontaires pour en boire.

« Nous voulions présenter le sujet d’une façon nouvelle et ludique », a déclaré Per Westberg, de l’Unicef Suède. « Notre Machine à Sueur rappelle que nous partageons tous la même eau. Nous buvons et transpirons tous de la même façon… L’eau est de la responsabilité de chacun et devrait être l’affaire de tous. »

Lire la suite sur ici.

Laissez un commentaire