Main menu

Inscription validée

Contact : 01 84 06 88 21
Email : info(a)lesjoyeuxrecycleurs.com

 

Nos vieux légumes se refont une beauté

Septembre 2013

Devinez à quoi ressembleront vos cosmétiques du futur ? Six étudiants britanniques souhaitent récupérer les déchets organiques (légumes et fruits) pour en faire des produits cosmétiques.

Pour limiter le gaspillage et réutiliser ce qui a été jeté, six étudiants de la London School of Economics ont eu l’idée de redonner vie aux épluchures et autres tomates pourries déversées en masse dans les bennes des restaurants. Les étudiants ne proposent pas un repas de détritus mais des produits de beauté confectionnés à base de fruits et légumes récupérés auprès des restaurants, hôtels et commerces.

Les étudiants se sont inspirés de Rubbies in the rubble, qui produit des confitures et des condiments à base de détritus. À l'origine de leur trouvaille, un constat : chaque année, 30 à 50% des quatre milliards de tonnes d’aliments produits dans le monde ne terminent pas leur trajet dans une assiette. Et selon les conclusions du rapport Global food : waste not, want not, publié en janvier 2013 par l’Institution of Mechanical Engineers (IME), les pays industrialisés seraient les plus mauvais élèves. En cause, des dates de péremption inutilement rigoureuses, une abondance alimentaire qui ne craint pas la pénurie et les exigences de consommateurs appréciant la valeur esthétique d'un produit.

Selon Angus Cepka, l’un des porteurs de projet, "l’objectif de BeautyFru est de diminuer les déchets et d’éduquer les gens en leur montrant que ce qu’ils jettent peut avoir de la valeur. L’idéal serait que grâce à nous, lorsqu’ils mangent une banane ils ne se contentent plus de jeter la peau mais qu’ils se disent, 'hum, qu’est-ce que je pourrais faire avec ?'"

Lire la suite sur www.youphil.com