Main menu

Inscription validée

Contact : 01 84 06 88 21
Email : info(a)lesjoyeuxrecycleurs.com

 

Le recyclage, première attente des salariés

Septembre 2014

82%, c’est le pourcentage des salariés qui souhaiteraient que leur entreprise investisse davantage de temps et de moyens dans des actions de développement durable, le recyclage étant leur première attente en la matière. Les joyeux recycleurs vous livrent leurs conseils pour faire plaisir à vos collaborateurs et à la planète.

Ces dernières années, le développement durable est de plus en plus à la mode et investit la sphère privée comme professionnelle. C'est ainsi qu'un nombre grandissant d’entreprises mettent en place des politiques RSE (Responsabilité Sociale de l’Entreprise). Mais revenons un instant au point de départ : qu’est-ce qui motive une entreprise à investir du temps et de l’argent dans des enjeux environnementaux et sociaux, qui ne correspondent pas forcément à son cœur de métier ?

Les raisons sont nombreuses : amélioration de l’image et des performances de l’entreprise, maîtrise des coûts, pression des ONG… Mais une raison souvent oubliée, c’est la motivation des salariés.

En effet, une étude d’Opinion Way montre que 82% des salariés aimeraient que leur entreprise consacre plus de temps et d’argent à la responsabilité sociale et à la protection de l’environnement, et 78% sont prêts à s’engager directement dans un projet de développement durable au sein de leur compagnie. Alors, si une politique de développement durable est un fantastique outil de communication externe, elle est tout aussi efficace en interne. Répondant à des attentes communes des salariés et améliorant l’ambiance et la cohésion des équipes elle s’avère très fédératrice.

Par où commencer ? Si vous souhaitez faire du développement durable un élément fédérateur, le mieux pour commencer c’est de tout simplement répondre aux attentes de vos salariés. Une étude de l’ADEME montre que 94% des personnes salariés sont en accord avec un projet de réduction des déchets, tri et recyclage dans leur entreprise, et c’est d’ailleurs l’action la plus souvent mentionnée comme prioritaire. En effet, le geste de tri, est l’éco-geste le plus adopté à la maison, beaucoup aimeraient donc pouvoir poursuivre cet effort au travail.

La même étude dévoile que 93% des salariés sont pour une optimisation des consommations d’énergies et des ressources naturelles de leur entreprise, et la considère comme la seconde action prioritaire à mener dans le cadre d’une politique RSE. On comprend aisément l’enjeu environnemental et économique. A ce titre goodplanet.org propose un guide pratique des économies d’énergies pour les entreprises.

Enfin, 85% des personnes sondées aimeraient que des critères sociaux et environnementaux soient intégrés dans les achats de leur entreprise.

Laissez un commentaire