Main menu

Inscription validée

Contact

 

Jeu, Set et Recyclage !

Juillet 2015

Alors que Roland-Garros est terminé et que le tournoi de Wimbledon bat son plein, une question s’impose, que deviennent les petites balles jaunes après avoir été malmenées par les Federer, Tsonga, Nadal… ?

Dans chaque tournoi du Grand-Chelem, les balles sont remplacées par cycle de 9 jeux de service, ce qui permet de garantir une qualité de balle suffisante sur l’ensemble de la rencontre. Durant la quinzaine de jours que dure un tournoi du Grand-Chelem, c’est ainsi plus de 60 000 balles de tennis qui sont utilisées.

Or chacune de ces balles pourrait mettre plusieurs milliers d’années à se décomposer dans la nature, de joyeuses solutions de réemplois et de recyclage ont donc été mises en places.

Pour commencer une fois que les balles quittent les courts, elles ne quittent pas pour autant l’enceinte du tournoi. Une partie est ainsi vendue au grand public, comme souvenir de l'évènement, alors qu’un autre flux de balles est utilisé pour les entraînements.

Une fois les balles devenues complètement inutilisables, un processus de recyclage est mis en place. Les balles jaunes sont acheminées vers une usine de traitement où elles sont broyées en minuscules morceaux. La matière récupérée est ensuite mélangée a de la feutrine.

Une fois compacté et coloré, ce mélange va servir à la fabrication de terrain de sports et d'aires de jeux. 50 000 balles de tennis permettent aujourd’hui de construire le revêtement d’un terrain de sport d’environ 100 m2.

Bon match !

Laissez un commentaire