Main menu

Inscription validée

Contact : 01 84 06 88 21
Email : info(a)lesjoyeuxrecycleurs.com

 

Contre le gaspillage alimentaire, découvrez les frigos en libre-service

Avril 2015

Contre le gaspillage alimentaire, ils inventent les réfrigérateurs en libre-service !

Vous partez en week-end mais il vous reste quelques yaourts et du jambon dans votre frigo, que faire mes amis ? « Les jeter à la poubelle bien sûr ! », puisque de toute façon ils seront périmés à votre retour !

Eh bien des petits malins ont peut être trouvés la solution… plutôt que de jeter ces produits, pourquoi ne pas les donner gratuitement à des gens qui seront certainement très heureux de cuisiner un bon plat avec ?

Cette idée est née à Berlin, où plusieurs dizaines de réfrigérateurs dits « solidaires » ont été installés au sein d’associations et dans des immeubles, remplis de nourriture en libre service. Cette initiative est très favorablement accueillie en Allemagne, un pays déjà bien en avance sur la question du recyclage et qui souhaite maintenant accélérer les mesures de lutte contre le gaspillage alimentaire. Ce sont les bénévoles de l’association Foodsharing (Un site internet collaboratif permettant l’échange de nourriture) qui ont eut il y a un peu plus de deux ans cette idée de mise à disposition de frigidaires en libre-service.

Situé à côté d’un parking à vélo, dans l’arrière cour d’un immeuble, on trouve ainsi un frigo rempli de salade, de chou, de tomates, de soupe, de fromage, etc. Tout est encore bon à consommer. N’importe quel habitant de cet immeuble peut y déposer de la nourriture qu’il estime ne pas pouvoir consommer avant la date de péremption, et peut également se servir librement et gratuitement parmi les produits mis à disposition. Pour éviter que cela tourne à la pagaille collective, quelques règles de bon usage sont affichées sur la porte du frigo : les gens doivent déposer uniquement de la nourriture saine et consommable, et les usagers sont invités à passer de temps en temps un coup de chiffon pour que le frigo reste propre.

Spontanément, les habitants de l’immeuble passent y jeter un coup d’œil en rentrant chez eux et y trouvent fréquemment leur bonheur, cela devient une habitude : quelques pommes de terre par ci, des poivrons et un citron par là… qui vont souvent être intégrés le soir même dans leur dîner.

Etudiants, retraités, familles avec enfants, tous sont enthousiasmés par cette initiative, qu’ils apprécient pour sa gratuité, sa simplicité, et la solidarité qu’elle crée entre les habitants.

Alors à qui le tour, à quand le premier frigo partagé en France ?